5 astuces pour affronter les blocages psychologiques qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs!


Vous êtes vous déjà retrouvé dans une situation où vous savez pertinemment ce que vous devez faire pour que votre projet avance mais que, pourtant, tout devient une excuse pour faire autre chose? On est souvent doué pour s’auto-convaincre qu’il y a toujours quelque chose de plus important qui nous détourne de nos vrais objectifs.


Lorsque vous avez le projet de créer une app pour la première fois, la liste des tâches inédites et inconfortables à accomplir est souvent longue et cela peut vous mettre mal à l’aise. C’est normal. Il y a une première à tout dans la vie. Sortir de sa zone de confort n’est jamais simple mais pourtant tellement enrichissant. A l’heure actuelle, quand je ne suis pas au meilleur de ma forme, je me dirige inconsciemment vers des tâches « faciles » qui me demandent moins d’énergie et que je peux réaliser sans trop réfléchir. Alors, quand je dois réaliser quelque chose que je n’ai jamais fait de ma vie dans le cadre de mes différents projets, je procède par étape: une marche à la fois. Malgré cela, intervient à chaque marche toute une série de freins psychologiques qui me compliquent la vie. Souvent, et il me faut quelques jours pour le réaliser, je me rends compte que je me suis dispersée, que je n’effectue plus les tâches qui me permettent d’atteindre mes objectifs et qu’il faut (ré)agir.


Le problème vient de nous, il est dans notre tête. Inconsciemment, on s’impose toute une série de barrières psychologiques qui nous empêchent d’avancer. La peur, la procrastination et le syndrome de l’imposteur sont les noms des trois pires ennemis de l’efficacité.


La peur de mal faire, d’être jugé, de ne pas être capable. La peur est un sentiment puissant, tout droit sorti de notre cerveau reptilien qui nous intime de fuir le plus loin possible.


La procrastination. Faire des choses dont on a pas l’habitude nous semble pénible et compliqué, cela nous demande beaucoup d’énergie alors que faire une activité qui nous est familière, qu’on connait sur le bout des doigts, qui relève de l’automatisme ou qui nous amuse est quand même beaucoup plus confortable. On pourra toujours remettre à demain, ou à jamais…


Le syndrome de l’imposteur. Ne pas se sentir à la hauteur, avoir l’impression de ne pas être assez formé, de ne pas être suffisamment compétent, de ne pas se sentir à sa place…


En réalité, tous ces sentiments sont des histoires créées de toutes pièces par notre cerveau.


Voici mes 5 astuces pour passer au-dessus de tous ces blocages qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs:


Prendre une feuille et répondre aux questions suivantes:

  1. Que pourrait-il vous arriver de pire si vous le faites?

  2. Est-ce vraiment insurmontable?

  3. Le prix à payer vaut-il la peine de faire une croix sur vos objectifs?

  4. Que se passera-t-il si vous ne le faites pas?

Ces questions vous permettront de relativiser et de comprendre que vos peurs ne sont pas fondées.


Se mettre dans la peau de deux personnages différents:

  1. Le décideur, celui qui prend les décisions

  2. Le réalisateur, celui qui réalise les tâches qui ont été décidées par le décideur.


Il s’agit, en quelque sorte, de jouer deux rôles distincts, comme dans une pièce de théâtre. Prévoyez du temps dans votre agenda pendant lequel vous mettez la casquette de décideur. Décidez de vos objectifs à atteindre, des étapes pour les atteindre et réalisez un planning avec les listes des tâches à réaliser par jour. Commencez toujours votre journée par les tâches les plus compliquées, celles qui vous demandent le plus d’énergie et essayez de n’en prévoir que plus ou moins six sur la journée. Prévoir trop de tâches sur une journée et ne pas en terminer la liste risquerait d’entacher votre moral et votre motivation.


  • Imaginez-vous dans un boulot « classique », dans une société avec un patron. Cela vous facilitera la tâche car si ce n’est qu’un job, ce n’est qu’une somme de boulot à effectuer et cela permet de se poser moins de questions et surtout d’enlever le poids du projet perçu comme un « bébé ». Vous pourrez ainsi prendre plus de recul.

  • Pour pouvoir vous sentir à la hauteur, dressez une liste de toutes les ressources auxquelles vous pourriez avoir recours pour combler vos éventuelles lacunes. Personnellement, je suis plus à l’aise lorsque j’ai des livres qui traitent du sujet. Il peut également s’agir d’une personne que vous connaissez et que vous considérez expert dans la matière. Cela peut aussi être un site internet.

  • Si aucune des astuces mentionnées ci-dessus ne fonctionne, il reste encore une solution de secours (qui ne fonctionne que pour les tâches périphériques à votre business): déléguer. Il y a toujours un professionnel en la matière qui sera ravi de travailler pour vous. Aujourd’hui, grâce à des plateformes telles que Upwork, Fiverr ou 5euros.com, il est très facile de trouver de la main d’œuvre.

Donc si vous aussi, vous vous sentez coincé, essayez de comprendre quelle est la source de votre blocage, il est parfois nécessaire de creuser pour le comprendre. Pour identifier cette source, vous pouvez utiliser la technique des « 5 pourquoi ». Cette technique consiste à soulever un premier problème/blocage et de se poser la question « pourquoi? » et d’agir comme un enfant de cinq ans en demandant pourquoi à nouveau jusqu’à avoir répondu cinq fois. La cinquième réponse est normalement la source du problème. Ensuite, je vous suggère de mettre en pratique une ou plusieurs solutions reprises ci-dessus ou de trouver vos propres astuces, l’objectif étant de trouver un moyen de duper votre cerveau. La bonne nouvelle du jour est que tout problème a au minimum une solution.


Prévoyez de faire votre bilan de manière régulière. Pour ma part, je fixe des objectifs à atteindre tous les trois mois et j’en profite pour faire un bilan. Ce temps de bilan sert à s’arrêter, réaliser ce qu’on a accompli les 3 derniers mois, fixer ce que l’on va pouvoir faire les 3 prochains et s’assurer que l’on est toujours sur les bons rails pour atteindre nos objectifs. S’interroger sur les éléments qui nous ont fait avancer et sur ceux qui nous ont freinés est indispensable pour pouvoir recréer les accélérations et éliminer/éviter les freins. Les vacances sont également un excellent moyen de prendre du recul et d’identifier certains blocages.


Une fois que vous avez compris votre mode de fonctionnement et que vous connaissez les astuces qui fonctionnent pour vous, vous serez plus efficace, cela vous motivera davantage et vous vous sentirez plus léger.


Et vous, quelles sont vos astuces pour parer à vos blocages psychologiques ou pour être plus efficace? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous!



31 vues0 commentaire